alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictiktok-defaulttiktoktwittervkwhatsappyahooyoutube
Aide échanges & retours STATUT DE LA COMMANDE Inscription à la newsletter Connexion
adidas
adidas / avril 2021

7 ACTIONS SIMPLES POUR LUTTER CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE

Les océans recouvrent 70 % de la surface de la Terre. Et ces océans sont pollués par du plastique. Si nous n'inversons pas la tendance, il y aura plus de déchets plastiques que de poissons dans les océans d'ici 2050. Le plastique marin n'est pas seulement en train de ruiner la beauté naturelle de nos mers ; il cause des dommages à la faune et à l'environnement à l'échelle mondiale. Nous devons agir maintenant. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons faire quelque chose pour lutter contre ce problème. Voici comment commencer.

running-ss21-rfto-launch-appstorypreview-7steps-image1-d


3 CAUSES PRINCIPALES DE POLLUTION PLASTIQUE MARINE

Les océans sont les écosystèmes les plus vastes et les plus dynamiques de la Terre. Ils contiennent des dizaines de milliers d'espèces et produisent la moitié de l'oxygène que nous respirons. Malheureusement, les océans sont aussi nos écosystèmes les plus en danger. Ils sont pollués par des déchets plastiques qui menacent non seulement la vie marine, mais également ceux qui vivent sur la terre ferme. Les scientifiques estiment que plus de huit millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans. C'est une donnée ahurissante que nous ne devons pas oublier. Mais d'où provient tout ce plastique ?

LE PLASTIQUE INDUSTRIEL : L'industrie a un rôle énorme à jouer pour solutionner le problème du plastique. Depuis son invention, plus de 8 milliards de tonnes de plastique ont été produites à l'échelle mondiale. C'est pourquoi, chez adidas, nous cherchons constamment des moyens d'améliorer notre empreinte plastique.

LES MICROPLASTIQUES : Certaines des pires pollutions sont invisibles. Le plastique se décompose en minuscules morceaux de microplastique qui finissent dans les océans, affectent la vie marine et terminent dans nos assiettes. On estime que les océans contiennent 1,4 milliard de microfibres, pollution occasionnée par les lessives en machine.

LE PLASTIQUE ISSU DE LA CONSOMMATION : C'est là que tu interviens. Le plastique issu de la consommation est celui que nous utilisons au quotidien : bouteilles, sacs, pailles, boîtes à emporter, etc. Un sac en plastique a une « durée de vie » moyenne de 12 minutes à peine et, une fois jeté, ce sac peut mettre jusqu'à 1 000 ans à se décomposer. On estime que 1 000 milliards de sacs en plastique à usage unique sont produits chaque année dans le monde et que moins de 1 % de ceux-ci sont recyclés. Des millions finissent dans les océans.



POURQUOI DEVONS-NOUS PROTÉGER LES OCÉANS ?

La pollution plastique est une menace directe pour toutes les espèces marines.
Mais la vie marine n'est pas la seule à en souffrir. Les plastiques érosifs tels que le polystyrène (mousse de polystyrène) libèrent des toxines nocives lorsqu'ils se fragmentent en petits morceaux dans les océans. En conséquence, le mercure et d'autres polluants préoccupants ont été détecté à des concentrations élevées dans les fruits de mer. L'étendue de la menace pour la sécurité sanitaire des aliments reste floue, mais nous savons que le mercure peut causer des problèmes majeurs pour la santé humaine : dommages pour les organes, problèmes de développement des enfants, etc.

De nouvelles recherches ont également établi un lien entre le plastique marin et le changement climatique. Lorsque les déchets flottent dans nos océans et mettent des centaines d'années à se décomposer, ils dégagent de puissants gaz à effet de serre. On pense que ces gaz, notamment le méthane et l'éthylène, contribuent grandement à la dégradation de l'atmosphère terrestre.
Heureusement, il existe des mesures pour faire en sorte d'améliorer la santé de nos océans. De manière isolée, ces changements de mode de vie pourraient avoir un impact limité, mais si nous nous y mettons tous, nous pouvons réellement faire la différence.

running-ss21-rfto-launch-appstorypreview-7steps-image2-d

ACTION N° 1 : APPORTER SES PROPRES SACS

Un seul sac en plastique dans l'océan peut nuire sévèrement à plusieurs créatures marines. En effet, ces sacs à peine utilisés ressemblent à de la nourriture pour les animaux marins et peuvent provoquer une obstruction mortelle en cas d'ingestion. Ce qui est particulièrement troublant, c'est que les sacs en plastique mettent tellement de temps à se dégrader qu'un animal mort peut se décomposer en libérant le sac en plastique qui l'a tué, avant qu'un autre animal ne le mange par la suite. La prochaine fois que tu vas faire tes courses, apporte ton propre sac réutilisable.

ACTION N° 2 : RENONCER AUX BALLONS GONFLABES

Désolé de plomber l'ambiance mais les ballons gonflables sont particulièrement dangereux pour la vie marine. Ceux qui nous échappent et s'envolent peuvent finir dans nos cours d'eau. La piñata est une très bonne alternative. C'est recyclable et beaucoup plus amusant de toute façon.

ACTION N° 3 : SE PASSER DES EMBALLAGES

Les emballages à usage unique sont très répandus dans l'industrie alimentaire. Heureusement, des alternatives sans emballage sont désormais disponibles pour tout, des produits de boulangerie au savon pour les mains. Fais tes courses dans un marché de producteurs locaux ou dans un magasin zéro déchet qui fait des efforts pour proposer des alternatives éco-responsables. Si tu es dans un supermarché classique, achète des produits avec un emballage recyclable.

ACTION N° 4 : ACHETER DE MANIÈRE RESPONSABLE

Malgré une tendance à une consommation de plus en plus respectueuse de l'environnement à l'échelle mondiale, de nombreuses entreprises continuent à utiliser du plastique vierge, c'est-à-dire un nouveau plastique qui n'a jamais été utilisé ou transformé auparavant. Chez adidas, nous nous sommes associés à l'organisation environnementale Parley for the Oceans pour créer une ligne de chaussures et de vêtements à base de déchets recyclés provenant des communautés côtières.

running-fw21-rfto-launch-strava-hero-infeed-img-2x1

ACTION N° 5 : PENSER À SON ALIMENTATION

En raison de leur petite taille, les billes de microplastique peuvent facilement se retrouver dans l'alimentation de la faune marine. La science n'a pas encore démontré à quel point cela pouvait constituer une menace pour les humains, mais si tu es un amateur de fruits de mer, tu consommes peut-être sans le savoir des milliers de pièces de microplastique par an. Un constat plutôt dérangeant et certainement suffisant pour reconsidérer l'utilisation de produits chargés de microbilles.

ACTION N° 6 : B.Y.O.W.B.T. (BRING YOUR OWN WATER BOTTLE, TOO : UTILISER SA PROPRE GOURDE AUSSI)

91 % de tout le plastique présent dans le monde n'est pas recyclé. Cela, couplé au fait que la consommation annuelle de bouteilles devrait atteindre un demi-billion d'ici 2021, indique que tu devrais totalement te passer de ce genre de produits en plastique. Utilise à la place une gourde en aluminium ou en plastique réutilisable.

ACTION N° 7 : COURIR POUR LES OCÉANS

Tu veux rester en forme et lutter pour des océans sans plastique ? Participe au challenge Run For The Oceans du 28 mai au 8 juin 2021. C'est un mouvement mondial qui rassemble les gens autour du running pour s'opposer à la pollution plastique marine. À ce jour, plus de 3 millions de personnes ont participé à Run for the Oceans, en enregistrant les kilomètres courus dans l'appli adidas Running. Tout en collectant de l'argent, le challenge a sensibilisé l'opinion publique au problème. Cette année, nous nous associons de nouveau à Parley afin d'utiliser le running pour mettre fin aux déchets plastiques et protéger nos océans.

adidas / avril 2021